Photos : Noémie De Pas et Tit Brecelj

Entrée gratuite, aucune réservation requise

Événement hors-série / 12 octobre

LES SENTIERS INVISIBLES

Depuis le mois de juin, Édith Beauséjour et Charles Van Goidtsenhoven parcourent l’Estrie dans le cadre d’un projet nommé Sentiers invisibles.

 

Musicienne pluridisciplinaire basée à St-Romain, Édith œuvre dans le milieu musical et théâtral, notamment avec la compagnie de théâtre Les Chemins errants. Multi-instrumentiste prolifique, elle manie l’accordéon, la harpe, le piano et la voix afin de créer des univers sonores riches et empreints d’émotions. 

 

Violoniste, compositeur et pédagogue, Charles est actif sur la scène artistique estrienne depuis plus de 20 ans. Il collabore dans le milieu du théâtre, du film, du conte, de la poésie, de la danse et bien sûr, de la chanson.

 

À la suite d'une rencontre marquante en 2015, les deux musiciens commencent à rêver l’écriture d’un spectacle pour vingt doigts, deux voix, un accordéon, un violon, une harpe et beaucoup de cœur. Improvisateurs habiles, ils décident d’organiser cinq rencontres de création spontanées ouvertes au public. Ces séances, ponctuées d’échanges et de réflexions, permettent aux deux musiciens de s’inspirer des lieux et des gens. Elles permettent également au public d’être témoin du processus créatif des deux artistes.

Ainsi, les musiques captées lors d’une journée estivale sur les bords de la rivière Saint-François, d’un après-midi d’automne à la Maison du Granit, d’un réveil dominical dans un festival en pleine forêt, d’une soirée en toute intimité dans la magnifique Chapelle du rang 1 et d’une rencontre urbaine avec des gens vivant une situation de pauvreté, serviront de trame à l’écriture d’un spectacle qui verra le jour au printemps 2020.

Le samedi, le 12 octobre, c'est la dernière chance de participer à cette démarche originale et audacieuse. 

L’entrée est gratuite (contribution volontaire)

Ouverture des portes : 19h30

Session de création : 20h00

 

Ce projet régional est rendu possible grâce au partenariat du Conseil des arts et lettres de Québec, de la MRC du Granit, de la Maison des arts et de la culture de Brompton, de la Maison du Granit, du Festival de la Danse de la Tortue et de la Chapelle du rang 1.